L'Irish Open sourit à Paul Casey

La traversée du désert prend fin pour Paul Casey. L'homme au 12 victoires sur le circuit européen n'avait plus gagné depuis 2009 !

À l’Open d’Irlande, Paul Casey construit peu à peu son avance dans le dernier tour. L’anglais n’est qu’à -12 avec deux petits coups d’avance lorsqu’il attaque courageusement le 18ème trou. D’autres joueurs sur le parcours peuvent encore forcer le play-off au moment où Paul Casey décide de jouer offensif. Il trouve la première moitié du green et s’offre un putt d’une quinzaine de mètres pour l’eagle. Et la magie opère, Casey renoue avec la victoire en rentrant proprement et à la bonne vitesse cet eagle qui le place hors de portée de ses poursuivants.

Robert Rock qui partage sa partie profite lui aussi d’une belle réussite en rentrant son putt pour birdie qui lui offrira, quelques instants plus tard, la seconde place ex aequo avec Joost Luiten qui joue en dernière partie. Quant à Pablo Larrazábal, il manque une fois de plus de réussite sur son dernier tour et flirte encore avec la victoire sans la trouver, pour le moment. Le vainqueur de l’Open de France affiche une belle confiance en son jeu depuis le début de la saison. Rendez-vous à l’Open de France pour voir ce qu’il aura à nous offrir. Et comme Larrazábal l’avait twitté en début de semaine, Jose-Maria Olazábal était, en effet, en grande forme. L’espagnol, double-vainqueur du Masters d’Augusta termine dans le top-5 avec deux autres compatriotes. C’est une bonne semaine pour l’Espagne et l’Angleterre qui prennent 7 des 10 premières place de cette édition de l’Irish Open à Carton House, situé à une trentaine de kilomètres de Dublin. 13-06-30

retour vers les news de golf


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Sur le sol américain, c’est Roberto Castro qui s’illustre cette semaine à Bethesda en menant dès le premier tour et en conservant la tête du AT&T National au soir du cut.

Il démarre le dernier tour sur le parcours du au Congressional Country Club à égalité avec Bill Haas qui produit un golf merveilleux et hausse significativement son niveau de jeu.

Ce dernier, vainqueur de la FedEx Cup il y a deux ans, s’impose au final avec trois coups d’avance et s’adjuge sa 5ème victoire en carrière et rejoint à ce moment de la saison Justin Rose au nombre de victoires acquises sur le PGA Tour.