Sensationnel au Masters - Tiger Woods fait face

Rebondissement sensationnel dans ce Masters d’Augusta. Tiger Woods, non seulement malchanceux d’avoir frappé le drapeau au 15 pour voir finalement un coup très bien exécuté terminer dans l’obstacle d’eau, vient d’apprendre qu’il a droppé d’un endroit impropre sur ce même trou, précisément en remettant sa balle en jeu.

Lui qui pensait passer la journée du cut avec un score de trois coups sous le par se voit prendre le départ à seulement -1 ! La règle de golf est claire. La dropping zone qu’il a utilisée était dédiée aux balles ayant franchi l’obstacle d’eau frontal en provenance du fairway. Mais cette dropping zone n’est pas exploitable pour les balles qui franchissent l’obstacle d’eau depuis le green. Qu’il s’agisse d’un chip joué depuis l’arrière du green ou de la balle de Tiger Woods qui atteint le green pour en ressortir ensuite, les options de jeu sont de revenir à l’origine de la frappe ou de dropper une nouvelle balle dans la ligne passant par le drapeau et le point d’entrée.

En l’occurrence, Tiger Woods a remis une balle en jeu à un endroit impropre. Il écope donc de deux coups de pénalité et a même risqué la disqualification. Le cas de règles ayant été réglé avec le comité de l’épreuve et les arbitres du tournoi avant qu’il ne signe sa carte vendredi, il échappe à la disqualification car il a été admis que la situation ne l’avait en rien avantagé. Très honnêtement, l’angle dont profite Tiger sur son 5ème coup est bien meilleur car il procure davantage de green pour stopper la balle.

Encore une belle preuve qu’il faut appliquer l’esprit de la règle lorsqu’il est possible de trouver une issue en respect avec la philosophie d’équité et de fairplay.

Le numéro 1 mondial termine le moving day à 3 sous le par en compagnie de Tim Clark. Jason Day concède un 3 putts au 17 pour laisser Cabrera revenir à sa hauteur à la faveur de 2 jolis birdie au 16 et au 18. L’argentin finit à -7 et prend les commandes du Masters alors que Jason Day signe un nouveau trois putts pour avoir trop appuyé son premier putt sur le dernier green d’Augusta. Il partagera sa partie avec Marc Leishman.

Le grand jeu de Jason Day est en place mais le putting reste la clé incontournable du succès au Masters. On se souvient des succès de José Maria Olazábal obtenu sur Tom Lehman et Greg Norman par la constance de son putting, quelques exploits de sa part et deux ou trois défaillances de ses adversaires.

Marc Leishman tient le coup mais peine à finir lui aussi ses deux derniers trous pour finir à deux coups de la tête. Brandt Snedeker enfin poursuit sa course vers le sommet avec l’attitude positive et conquérante qu’on lui connaît et qu’il sait conserver en toute occasion et notamment lors des tournois majeurs. Il aligne 12 pars consécutifs pour démarrer et trois birdie sur son dernier tiers de parcours. Brandt Snedeker rejoint Angel Cabrera en haut du leaderbord. L’autre homme qui fait une belle remontée est Adam Scott. Lui qui a manqué de s’imposer au British Open de l’an dernier est probablement très motivé pour cette dernière journée qui commence et qui sacrera ce soir le nouveau champion du Masters.

Matt Kuchar est à la 6ème place tous seul à -4. On regrette que Fred Couples se soit ainsi effondré. Il perd hier 5 coups de golf sur les 4 dernier trous d’Augusta.

Hauteur de trois solides tours, le sud-africain Tim Clark jouera aux côtés de Woods, tous deux rentrés samedi à 3 coups sous le par. 13-04-13

retour vers les news de golf


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Tiger Woods perd pied sur le dernier par 5 du parcours d'Augusta. Dans l'agacement de sa balle dans l'eau ou dans la précipitation, Tiger Woods commet une terrible erreur sur la règle de golf concernant le drop lorsque la balle de golf repose dans l'obstacle d'eau.

Son drop à un endroit impropre va lui coûter cher dans le décompte final. En conclusion, mieux un golfeur connait le règlement du golf et plus il est à l'aise dans ses décisions. Cela permet déjà de ne pas commettre d'infractions au règles de golf et de se préserver des coups de pénalités en trop lorsqu'on peut s'en passer. Le jeu de golf est ainsi fait qu'on peut sauver des coups autant en travaillant son swing qu'en maîtrisant le petit livre édité par le Royal and Ancient Golf Club of St Andrews.