Michael Thompson et Geoff Ogilvy font impression au Honda Classic

Luke Guthrie regrettera son double-bogey au 14 et son ultime bogey au par 3 du 17 après pourtant un splendide coup de fer 5 en fade qu’il dépose au cœur du green. Un solide tee-shot mais pas aussi beau que celui de Geoff Ogilvy sur ce même trou qui manque d’enquiller en un coup et qui avouera lors de l’interview qu’il ne pensait pas à jouer si agressif sur ce dernier par 3. Suite à son lob shot rentré pour birdie au par 4 précédent du 16 pour revenir à la seconde place, chacun se met à penser qu’il peut arracher un play-off au leader Michael Thompson.

Ogilvy prend le green du par 5 au 18 en deux sans pouvoir se mettre proche d’un drapeau quasi-inatteignable aujourd’hui. Son partenaire de jeu du jour, l’anglais Lee Westwood mouille sa balle au second coup et manque le par une nouvelle fois sur ce dernier trou. Ogilvy place son premier putt d’une quinzaine de mètres à trente centimètres seulement du trou et place une intense pression sur Michael Thompson qui doit alors terminer proprement son dernier trou pour s’imposer.

Michael Thompson choisit de porter son second coup à hauteur du green dans le bunker de green loin de la pièce d’eau. Sa sortie de bunker remarquable à 90cm du drapeau lui offre ce Honda Classic sur un plateau. Il frappe réellement très fort sur son premier putt qu’il enquille pour le birdie et la victoire. Thompson dégage une immense confiance sur ce dernier round y compris, et même surtout, sur ces derniers coups critiques.

Fait marquant, Michael Thompson joue ce coup de golf victorieux sans en rien assurer deux putts pourtant suffisants pour gagner ce Honda Classic à Palm Beach Gardens sur le parcours du PGA National. Michael Thompson s’impose par deux coups, succédant ainsi à Rory McIlroy, et fait forte impression à tel point qu’on met volontiers un billet sur ses chances de passer la cut du Masters à Augusta National dans un mois maintenant. Ce podium ouvre à Geoff Ogilvy les portes du Doral la semaine prochaine, lui qui revient en forme comme l’atteste ses deux dernières semaines de golf.

Un petit mot de Tiger Woods (70 70 70 74) qui signe donc une dernière journée décevante. Keegan Bradley sort confiant de cette édition du Honda Classic au PGA National. Brandt Snedeker, toujours blessé, doit prendre le temps d’une pleine récupération à ce moment de sa carrière où le golf lui sourit enfin. On note aussi que Luke Guthrie comme Thompson jouent des clubs de golf PING, l'un des prestigieux équipementiers des circuits professionnels qui se positionne depuis des décennies comme le leader des clubs de golf assemblés sur mesure.

Au Tshwane Open, Darren Fichardt, le golfeur en forme du moment sur le circuit sud-africain, fait la course en tête une nouvelle fois mais Dawie VAN DER WALT, auteur d'un solide 67, le devance sur le retour et s'impose de deux coups dans ce qui est sa plus belle victoire jusqu'à présent. 13-03-03

retour vers les news


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Le Doral n'est plus véritablement un test fort pour les joueurs de golf depuis 2000. L'amélioration de la performance des balles de golf, bien avant celle du matériel en est la raison.

Les améliorations apportée par Donald Trump pour l'édition 2014 vont complètement changer la donne. D'un seul coup, le parcours de golf va redonner au Blue Monster ses lettres de noblesse. Le golfeurs affronteront dorénavant le Doral en sachant que rien n'est fait avant d'avoir posé sa balle sur le green du 18.

Plus que jamais, le joueur aura besoin d'un jeu solide et d'une approche mentale du golf bien équilibrée. Le swing de golf doit être en place pour que le joueur puisse se dédier à la stratégie et à son aspect sécurisant. Lorsque les cours de golf en période hivernale sont bien menés, le coaching mental occupe, au cœur de la saison, une importance déterminante qui prend le pas sur les considérations techniques.

Le joueur de golf doit impérativement en libérer son esprit afin de rechercher la sécurité, la confiance et la performance qui découle directement de ces deux derniers points.