Tiger Woods domine le Blue Monster à quelques jours du Masters

Tiger Woods démarre bien son dernier tour et reprend ses quatre coups d’avance sur le green du par 3 du 4 en plaçant son fer 8 en fade à deux petits mètres du drapeau et en rentrant ce putt déterminant. Tiger Woods se met en difficulté sur le 16, pourtant drivable en 1 par vent favorable, et frôle la pièce d'eau sur son troisième coup du dernier trou.

A l’instar du troisième tour, Graeme McDowell casse à nouveau son ressort au 10ème trou. Déjà la veille, à son coup brillant de bois 3 porté au green du par 5 il enchaînait 3 putt au moment crucial où il pouvait revenir sur Tiger Woods. McDowell revient néanmoins aux affaires au 13 avec un superbe chip rentré pour le birdie sur l’avant-dernier par 3 du Blue Monster et approche encore merveilleusement autour du prochain green pour sauver son par et tenter de remonter sur Steve Stricker. Un petit huit mètres du drapeau sur le dernier par 3 du 15 offre à G-Mac alors que le choix du fer 9 pour Tiger Woods sur ce même trou le laisse court en début de green puis dose remarquablement son premier putt. McDowell drive remarquablement le 18 mais mouille sa balle sur le second coup et sort du green avec un double bogey à la troisième place avec Michelson et Garcia.

Steve Sticker profite de la baisse de régime des joueurs en tête pour se placer en seconde position dès les 9 trous retours de G-Mac. Il faiblit néanmoins sur la fin de partie manquant le green au 16 et son tee-shot au 17. Notre francophone Nicolas Colsaerts tient bon malgré un jeu limite rupture et négocie bien le dernier trou. Ce finishing hole est le par 4 classé le second plus difficile de la saison sur le PGA Tour. Le drive de Nicolas Colsaerts lâché à droite est suivi d’un recentrage et d’un coup de fer donné à 30 cm du drapeau pour signer un dernier par sur le Blue Monster. Charles Howell III sauve lui aussi son dernier par grâce à un putt gagnant de douze mètres qui mène sa balle au trou suite à sa mise en jeu noyée sur la gauche du fairway dans l’obstacle d’eau.

Trois birdies consécutifs au 13, 14 et 15ème trou, en rentrant sa sortie de bunker de green, placent l’espagnol Sergio Garcia à auteur du podium. Il rentre un putt de 6 mètres depuis l’avant-green au 18 pour sauver son bogey synonyme de 3ème place ex aequo pour cette édition du WGC - Cadillac Championship. Phil Michelson s’enflamme quelque peu et s’agace forçant trop souvent le miracle comme sur un putt de 2 mètres qu’il manque en dépassant le trou de trois bon mètres. Tiger Woods charge lui aussi très nettement son premier putt sur le par 5 du 12 mais rentre le retour pour garder sa confiance et son avance.

Le remarquable 64 d’Adam Scott lui donne confiance pour le prochain tournoi à quelques semaines maintenant du Masters d’Augusta. 65 McIlroy signe 1 eagle et 5 birdies de rang pour sauver sa place de n°1 mondial et terminer dans le Top-10 du classement de ce WGC Cadillac Open au Doral, mettant fin à la polémique concernant sa capacité à s’adapter au matériel de golf de son nouvel équipementier. Il faut admettre que changer autant les fers, le driver que la balle de golf elle-même constitue une modification accumulée de bien des paramètres pour un golfeur dont la puissance de frappe et le toucher au petit jeu rendent indispensable d’être parfaitement familiarisé avec son matériel.

Le Blue Monster qui n’a, s’amuse-t-on à le rappeler, plus rien de monstrueux que le nom doit subir un léger lifting prochainement pour relever son niveau de résistance aux assauts des golfeurs professionnels sur les pars 5 du parcours. Pour information, McIlroy à scoré 15 en -dessous du par sur les pars 5 du Doral alors qu’il est resté dans le par sur les pars 4 et proche du par les pars 3. Le milliardaire Donald Trump, propriétaire de ce parcours du Doral, prévoit dès la clôture du Cadillac Championship une extension à 7000 mètres pour redonner de la vigueur aux pars 5 du Blue Monster. 13-03-10

retour vers les news de golf


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Le début de saison est un moment essentiel pour Tiger Woods et les golfeurs du meilleur rang mondial. Il est important de prendre confiance, si possible en gagnant des tournois, pour aborder sereinement le premier tournoi majeur de la saison.

Dans la préparation d'un joueur professionnel, il est essentiel de commencer à performer au plus tard trois semaines avant les premières échéances. C'est dans ce contexte que la deuxième levée du Championnat du Monde donne au Doral toute son importance. Le Cadillac Championship est une préparation aux grandes épreuves qui arrivent au calendrier. Les derniers réglages sur le swing de golf sont déjà apportés. A ce moment de la saison, le coach et le joueur orientent les cours de golf sur le maintien de la performance et remettent, le cas échéant, le swing sur les rails choisis pour la saison. Aucune remise en cause ne survient pour les joueurs en forme à l'approche du printemps.