Aberdeen donne le ton avant le British Open

Le Scottish Open se joue à un horaire assez tardif cette année en particulier pour permettre au public américain de suivre l'événement.

Et c'est le vent qui vient s'inviter dans cet après-midi de dimanche qui change la donne. Henrik Stenson prend la tête avec deux coups d'avance sur Phil Mickelson. Le très expérimenté Raphaël Jacquelin est à 4 coups et s'élance sur le premier trou au moment où le vent fait sont apparition de manière plus soutenue.

Les premiers trous, vent contre, deviennent très longs. C'est un fer 5 ou un fer 4 en second coup pour les golfeurs en tête. Notre français sortira un solide approche-putt pour signer un par et démarrer positivement cette dernière journée. Henrik Stenson touche proprement le green en deux et glisse son premier putt donné pour, lui aussi, inscrire un 4 sur sa carte de score.

C'est Phil Mickelson qui aura davantage de mal pour lancer sa partie. Son coup de fer 4 écrasé et joué depuis le rough reste accroché et les choses s'enchaînent difficilement. Suite à son premier putt un peu court, il lui reste 1 mètre et demi. Son putt arrive à belle allure mais fait le tour du trou pour revenir sur ses pas. Le double-bogey de Mickelson donne 4 coups d'avance à Stenson dès le début du parcours.

Le vent reste soutenu toute la journée. Le suédois parti à -16 s'effrite quelque peu et termine avec un score de 73. Henrik Stenson partagera la troisième place en rentrant un joli putt pour le par au 18.

C'est l'américain Phil Mickelson qui remonte et passe en tête à l'attaque du 18. Son remarquable coup de fer 8 est déposé à hauteur du trou, six mètres sur la gauche. Le putt en légère descente est joué depuis l'avant-green. Cette combinaison qui oblige à frapper assez fermement pour passer le fringe et néanmoins doser le coup en descente n'est pas la plus agréable position pour terminer l'Open d'Ecosse. Et l'erreur survient : Mickelson appuie son putt et passe le trou d'un mètre soixante.

Le putt est pullé et passe sous le trou. Un autre joueur a fait une remontée fantastique et profite de la porte entrouverte par Mickelson. Le sud-africain Branden Grace est l'auteur de la plus belle remontée du peloton de tête. Les deux hommes partent rapidement vers le tee-box du 18 pour un play-off en sudden death car la nuit arrive rapidement sur Aberdeen.

Le coup de Brassie de Mickelson rejoint la hauteur du driver de Branden Grace qui joue le premier. Le choix stratégique du sud-africain est discutable. Il place son second coup de manière classique alors qu'il peut supposer que Mickelson va se porter à hauteur du green. Et c'est, en effet, ce que le californien va faire afin de s'offrir un coup dans le compartiment du jeu où il excelle, le chipping et le jeu d'approche autour du green.

Branden Grace jour un coup solide depuis le petit rough et manque même de prendre la pente de green qui l'aurait mener proche du drapeau. De son côté, Phil Mickelson a 35 mètres à joué depuis un lie sec et pauvre. Ce lie est exigeant en terme de contact donne néanmoins la possibilité d'imprimer un taux de backspin maximum à la balle de golf. Le coup en léger cut distillé par Mickelson fait quatre rebonds avant de reculer d'une trentaine de centimètres et de se coller au drapeau.

Grace prend sa chance mais passe trop haut sur son putt. Il doit s'incliner devant le birdie de Mickelson qui confirme son retour en grande forme avant d'aborder le British Open la semaine suivante. 13-07-14

retour vers les news de golf


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Sur le PGA Tour, le John Deere Classic est remporté par le rookie Jordan Spieth à l'issue d'un play-off acharné de 5 trous contre Zack Johnson et David Hearn.

Le parcours de Sylvis dans l'Illinois est chaque année le théâtre de superbes batailles golfiques.

Jordan Spieth gagne son ticket pour le British Open. Lui qui est parmi les plus jeunes golfeurs à remporter un titre sur le PGA Tour sera observé à Muirfield par la presse américaine qui place déjà en lui de grandes espérances pour l'avenir.