charl-schwartzel-survole-l-alfred-dunhill-championship.php

Sur le Sunshine Tour, Charl Schwartzel mène sans encombre sa dernière journée de golf pour remporter l’Alfred Dunhill Championship. Sept pars d’affilée en début de partie pour stabiliser les choses viennent rassurer Schwartzel. Il partage la partie avec son unique concurrent direct, notre français Gregory Bourdy. Le bogey du 8 réveille Charl Scwartzel qui réagit immédiatement en signant un birdie et revient dans un rythme habituel sur le peu de trous à jouer pour clore ce tournoi. Un meilleur début de dernier tour aurait pu lui offrir le record du score le plus bas sur le European Tour détenu par Ernie Els.

Grégory Bourdy monte sur le podium en terminant 3ème mais avec 3 autres joueurs. Lui qui était seul second avec plusieurs coups d’avance doit regretter les deux coups de golf joués en trop dans cette journée de dimanche. L’écart de points pour le classement est significatif, certes, mais cela n’entache en rien la belle prestation en termes de driving et de jeu de fer produite par notre ressortissant qui arrive maintenant à maturité golfique.

On note la belle septième place de Richard Sterne, un coup seulement derrière Bourdy, qui possède depuis dix ans maintenant un long jeu solide et un swing bien classique. Lui qui aligne des saisons plutôt en demi-teinte depuis 2008 doit nécessairement revenir à son meilleur niveau d’ici peu.




On note chez Charl Schwartzel un sommet du backswing bien large au niveau des mains et des poignets. La reprise d'appuis est classique. Le swing-retour de Charl Schwartzel présente la même particularité quant au lag important du club derrière les mains que Sergio Garcia et Charles Howell III. Je vous invite à faire un arrêt sur image du downswing lorsque les mains sont redescendues au niveau des hanches. 12-12-16

retour vers les news


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Avec moins de 80 kg à la pesée, Charl Schwartzel fait partie des joueurs tonique et puissant. À l'images de Charles Howell III, le golfeur déjà vainqueur d'un Masters a de belles années encore devant lui.

Son swing très juste techniquement le préserve souvent des erreurs de frappes trop marquées qui gâchent parfois une belle journée de golf. Il trouve une parfaite efficacité sur ses appuis sans pour autant produire un déplacement latéral important. Comme toujours, c'est le niveau de putting qui influence le score du joueur de golf. Aussi bas que cela paraisse, 28 à 29 putts est l'objectif incontournable à atteindre pour jouer au golf au meilleur niveau.