Enfin une victoire cette saison pour Ian Poulter

On apprécie la très belle dernière journée de Ian Poulter lors de ce HSBC Championship à Shenzhen. Il remporte sa première victoire de l’année à l’occasion de cette étape du championnat du monde de golf. Revenant de quatre coups sur Louis Oosthuizen, il s’impose en maintenant un niveau de jeu élevé jusque sur le 18ème green de ce WGC-HSBC.

Face aux poids lourds du golf mondial qui ont fait le déplacement en Chine comme Lee Westwood, Louis Oosthuizen, Phil Mickelson et Ernie Els, le britannique fantasque et brillant lors de cette Ryder Cup 2012 conclut ainsi une saison qu’il a menée crescendo. Jason Dufner montre cette semaine encore qu’il s’est installé durablement dans l’élite mondiale.




Son ultime attaque de green qu'il a souhaité sécuriser voit sa balle finir à droite dans le bunker. S’épargner les affres de la pièce d’eau le contraint à sortir sous pression son plus affûté jeu de bunker. Il rentre finalement son putt pour gagner avec les deux coups d’avance qui assoient une victoire solide.

On peut s'attendre à une fulgurante saison 2013 pour Louis Oosthuizen. Il swingue juste et avec une belle simplicité. Talentueux sur les greens, aux chipping comme dans les bunkers, on peut comprendre sa déception une fois de plus de ne pas concrétiser alors qu'il fait la course en tête. Son approche mentale de la victoire qu'il aura à cœur d'optimiser lors de l'intersaison le mènera à gagner davantage en 2013. 12-11-04

retour vers les news


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Voilà un joueur qu'on connait bien et qui sait être efficace dans les moments importants. De grande taille et plutôt puissant, Ian Poulter manque peut-être de quelques mètres pour apparaître plus souvent sur les leaderboards des tournois majeurs.

La puissance n'est pas tout, bien évidemment. À l'image de Luke Donald, c'est bien la régularité et la précision au petit jeu qui fait la valeur du golfeur.

C'est précisément sur ce point que Ian Poulter est très fort. Là où certains ont du mal à être constant sous pression, l'approche technique très simple de Poulter lui permet d'aller à l'essentiel pour délivrer des coups de qualité. Jouer 9 trous en "speed golf" devrait aider chacun en quête de simplicité à trouver la voie vers un swing plus facile à faire fonctionner.

Cette facilité de jeu dans les repères permet au joueur de golf, quel que soit son niveau, de s'épargner bon nombre de coups manqués et pénalisants pour sa carte.