Le championnat du monde de Match Play révèle Kavarna en Bulgarie

Dès le premier trou de cette finale du Championnat du monde de Match Play, Graeme McDowell semble prendre l’avantage. Alors que Thongchai Jaidee laisse sa mise en jeu dans le bunker de fairway à gauche, McDowell place une mise en jeu plein et d’une pleine puissance. La balle roule énormément sur les fairways secs de ce parcours de golf de type links. Ce superbe tracé dessiné par Gary Player à Kavarna est considéré par le champion sud-africain comme sa plus belle réalisation.

L’ascendant psychologique semble pris pour McDowell lorsque Jaidee est contraint de recentrer au fer 8 à 70 mètres du drapeau. Et comme c’est souvent le cas en golf, les choses se retournent de manière imprévisible. Au moment d’attaquer son coup de wedge vers le green, l’irlandais joue un remarquable coup mais qui se bloque assez nettement dans une partie en montée de ces green vallonné et voit sa balle finir 6 mètres courte du drapeau.

L’approche de Jaidee est très correcte mais loin d’être donnée. Lorsque l’un putt pour un presque-birdie, l’autre putte pour un presque-bogey ! Alors que l’écart semblait fait sur ce trou, McDowell frôle le trou, manque le birdie et signe un par. De son côté Jaidee rentre un solide putt de 3 mètres pour partager le trou.

Si Gary Player est connu en Afrique du Sud pour avoir des propos parfois tranchés ou, en quelques occasions, manquant de modestie, il faut bien reconnaître que le Thracian Cliffs Golf & Beach Resort serait probablement placé parmi les vingt plus beaux parcours du monde par une bonne majorité d’experts de la question.

Rien n’est fait, donc, à l’attaque du deuxième trou. Les deux golfeurs jouent très bien, chacun jouant son putt pour le birdie mais c’est le thaïlandais qui enquille et McDowell prend pour la seconde fois le bord du trou. Quel renversement psychologique pour McDowell qui joue très putt et putte magnifiquement mais sans réussite.

Au trou suivant, chacun adopte une stratégie différente sur la mise en jeu. McDowell reste à 140 mètres du drapeau alors que Jaidee choisit de se placer à l’entrée du green. Les deux champions posent leur balle à 7 mètres du trou, mais c’est une nouvelle virgule qui attend le putt du nord-irlandais. Thongchai Jaidee, plus proche, joue lui aussi remarquablement à prend lui aussi le bord pour signer un par et rester 1 up.

Le 4ème trou est une pure merveille visuelle de 633 mètres, rien de moins ceci dit. La perspective à flanc de falaise avec une vue panoramique sublime sur la Mer Morte. A l’issue de ce premier par 5, Jaidee prend plus nettement l’avantage et passe 2 up sur Graeme McDowell après 4 trous seulement. L’irlandais subit donc un retournement psychologique et doit se remobiliser pour attaquer le second par 5 consécutif de cet aller sur le Thracian Cliffs Golf & Beach Resort.

Il faut attendre le 7 pour voir McDowell rentrer un joli 5 mètres pour repasser 1 down avant trou carte postal, le 8, par 3 avec 45 mètres de dénivelé plongeant vers un green en contrebas. Ayant repris l’honneur, G-Mac place un superbe coup de fer à 9 mètres du drapeau sur ce trou-signature de Kavarna en pleine plongée de 195 mètres ! Ces presque deux cents mètres n’impressionnent pas Jaidee qui porte son coup 2 mètres courts du trou.

Une série de birdies va ensuite permettre à McDowell de prendre le large. Jaidee cède au 16 après un tee-shot à gauche qui le contraint à jouer un coup de bois 3 avec les pieds sur le cart path et la balle liée en pente montant et dans un demi-rough. Il ne pourra scorer le birdie qui lui aurait permis de prendre sa chance sur le 17. G-Mac s’impose donc après avoir échoué en finale l’an passé face à Nicolas Colsaerts. A noter que Graeme McDowell n’a jamais été mené lors de ce Championnat du monde de Match Play si ce n’est par Colsaerts qui est passé 1 up quelques instants et, bien évidemment, en ce jour de finale lorsque Jaidee avait deux trous d’avance au départ du 5.

La Bulgarie accueille donc le plus beau parcours dessiné par Gary Player de toute sa vie d’architecte de golf. Lui qui a réalisé plus d’une centaine de tracés partout sur la planète considère ce parcours du Thracian Cliffs Golf & Beach Resort comme le plus beau parcours du monde. Cette décision des instances du golf mondial montre toute l’estime qu’elles portent à ce parcours et donne ainsi un coup d’accélérateur puissant au tourisme golfique à destination de la Bulgarie.

Sur la Côte d’azur, pas moins de deux parcours de golf ont été dessinés par Gary Player. Considéré comme un parcours des Alpes Maritimes mais limitrophe avec le Var, on compte le superbe parcours de l’arrière-pays, Taulane, implanté à mille mètres d’altitude et toujours plébiscité comme l’un des bijoux du sud de la France. L’autre parcours dessiné par l’ancien champion sud-africain, le Golf Club de Gassin se trouve dans le Var en bord de mer près de Saint-Tropez.

Côté américain, c’est le coréen Sang-Moon Bae qui s’impose au Hewlett Packard Byron Nelson Championship. 13-05-19

retour vers les news


CONTACTEZ - NOUS !

contact

Pour tout renseignement sur les stages, les séjours Golf avec Hôtel et nos différentes formules...

Rendez-vous sur notre PAGE CONTACT

contacter par courriel - adresse e-mail
téléphone - contacter téléphoniquement

Notes


Sublime et incroyablement stimulant. Ce parcours de golf signé par Gary Player est l'un des plus excitants links course à jouer dans le monde.

La particularité supplémentaire au parcours links de bord de mer à l'Ecossaise tient au relief très marqué sur lequel le terrain a pris place. Les amoureux du jeu à l'anglaise seront forcément séduits par un tel bijou qui offre des conditions climatiques bien plus fiables et agréables que notre belle Ecosse.